Harry Cohen Tanugi

Des chercheurs conçoivent une rivière qui peut être allumée et éteinte.

L'étude de l'érosion fluviale dans la nature est un sujet difficile, car les éléments ne peuvent être contrôlés. Il n'est pas possible, par exemple, d'enlever des roches et d'ajouter de la verdure pour voir les effets que cela a sur les environs de la rivière.

C'est pourquoi des chercheurs de l'Université de Sherbrooke, au Québec (Canada), ont construit une rivière artificielle qui peut être mise en marche et arrêtée et dont les éléments peuvent être complètement contrôlés.

[SOURCE]

menu