Harry Cohen Tanugi

L'entreprise israélienne Elbit Systems dévoile son petit mais puissant drone de recherche et d'attaque.

Le système peut identifier, catégoriser et se synchroniser avec les solutions Legion-X d'Elbit Systems tout en balayant et en cartographiant de manière autonome les bâtiments et les lieux d'intérêt à la recherche de menaces potentielles. Lanius peut effectuer un large éventail de profils de mission pour les forces spéciales, l'armée, les forces de l'ordre et les HLS et peut transporter des charges utiles létales ou non létales.

Avec une vitesse de pointe de 45 mph

Le Lanius a une vitesse de pointe de 72,4 km/h, une masse maximale au décollage de 1,25 kg, une durée de vol limitée à sept minutes et une vitesse opérationnelle pouvant atteindre 20 mètres par seconde en extérieur. Le Lanius peut transporter des charges utiles létales ou non létales, bien qu'Elbit n'ait pas encore révélé la nature précise de ces armes. Bien qu'Elbit mette largement en avant la capacité de Lanius à travailler avec un homme dans la boucle, le drone peut également réaliser de manière autonome un profil de vol complet sans assistance si nécessaire. Lanius peut communiquer par Wi-Fi ou par une radio définie par logiciel.

En raison de sa course design inspiré des dronesLanius peut utiliser sa vitesse et son agilité incroyables pour se précipiter sur une cible avant d'exploser.

Selon le fabricant, ce drone très maniable est conçu pour effectuer des tâches de navigation GPS, de balayage et de cartographie dans des scénarios de combat urbain difficiles. Cette capacité est rendue possible par les systèmes d'intelligence artificielle (IA) du drone, qui sont pilotés par un système de gestion de l'information. Processeur NVIDIA Jetson TX2. Le drone peut créer une carte en 3D de son environnement et la transmettre à l'opérateur par le biais d'une télécommande portative.

[SOURCE]

menu