Harry Cohen Tanugi

Un drone militaire américain atterrit en toute sécurité après avoir passé 908 jours dans l'espace (un record)

"Depuis son premier lancement en 2010, le X-37B a battu des records et fourni à notre nation une capacité inégalée pour tester et intégrer rapidement de nouvelles technologies spatiales", a déclaré Jim Chilton, vice-président senior de Boeing, son concepteur.

L'aéronef sans pilote et réutilisable que l'Air Force Rapid Capabilities Office et l'U.S. Space Force exploitent conjointement, connu sous le nom de Orbital Test Vehicle 6, a été mis en orbite par une fusée Atlas 5 de United Launch Alliance le 17 mai 2020.

Le vaisseau spatial abritait pour la première fois un module de service, qui contenait des expériences destinées à l'Agence spatiale européenne. Naval Research Laboratory, l'Académie de l'armée de l'air américaine et d'autres institutions.

Le module s'est désolidarisé du véhicule avant la désorbitation pour garantir un atterrissage sécurisé.

Expériences dans l'espace

Le satellite FalconSat-8, créé par les cadets de l'académie en collaboration avec le laboratoire de recherche de l'armée de l'air, était l'une des expériences. Le projet consistait à capter la lumière du soleil et à la transformer en énergie électrique à courant continu. Il est toujours en orbite après avoir été déployé en octobre 2021.

L'expérience METIS-2 (Materials Exposure and Technology Innovation in Space) était l'un des projets de la NASA à bord de l'appareil. Les scientifiques utiliseront les données pour comprendre comment l'environnement spatial affecte divers types de matériaux.

L'une des expériences consistait également à examiner comment l'exposition à long terme à l'espace affectait les graines.

C'est la première fois qu'un module de service destiné à abriter des expériences supplémentaires a été réalisé lors de la mission OTV-6.

X-37B déballé après dix ans

Le X-37B a été gardé secret par l'armée de l'air pendant dix ans, mais l'armée de l'espace l'expose désormais fièrement.

[SOURCE]

menu