Harry Cohen Tanugi

Les meilleurs endroits pour observer la dernière éclipse totale

Appelée Lune de sang, le membre sud de celle-ci passera directement au centre de l'ombre projetée par la Terre. Le diamètre apparent de la Lune sera plus faible puisqu'elle ne sera que 5,8 jours avant son apogée, qui aura lieu le 14 novembre 2022. L'éclipse lunaire totale suivante n'aura lieu que le 14 mars 2025. Les États-Unis verront leur première éclipse totale de Lune le jour des élections.

Mauvaise nouvelle pour l'Amérique du Sud, le Moyen-Orient et l'Europe. Ils devront attendre jusqu'en 2025.

Lune de sang : voici les meilleurs endroits pour observer la dernière éclipse totale avant 2025.

Éclipse lunaire le 26 mai 2021 depuis Santa Rosa, Californie.

Qu'est-ce qu'une éclipse lunaire totale ?

Elle se produit lorsque la Lune entre complètement dans l'ombre de la Terre. Le limbe lunaire, c'est-à-dire la partie incurvée de la Lune qui reçoit encore la lumière directe du soleil, semblera brillant juste avant l'entrée totale, ce qui fera paraître le reste de la Lune relativement terne. La Lune deviendra plus ou moins uniformément brillante sur toute sa surface dès que l'éclipse sera terminée. Plus tard, lorsque la lumière du soleil frappera le membre opposé de la Lune, le disque entier redeviendra voilé.

Ceci est dû au fait que, vu de l'extérieur, le disque de la Lune devient plus clair. Terrela luminosité d'un limbe lunaire est généralement supérieure à celle du reste de la surface, en raison de la réflexion des nombreuses irrégularités de la surface du limbe.

La lumière du soleil qui frappe ces irrégularités est toujours réfléchie en plus grande quantité que celle qui frappe les parties plus centrales, ce qui explique pourquoi les bords des pleines lunes apparaissent généralement plus brillants que le reste de la surface lunaire. C'est pourquoi les bords des pleines lunes apparaissent généralement plus clairs que le reste de la surface lunaire. Cela est comparable à l'apparence d'un tissu de velours drapé sur une surface courbe convexe, qui semblera plus sombre près du centre de la courbe pour un observateur. Observé de l'autre côté du Soleil, ce phénomène s'applique également à tout corps planétaire présentant une surface cratérisée irrégulière et une atmosphère faible ou inexistante.

[SOURCE]

menu