Harry Cohen Tanugi

L'hélicoptère Black Hawk de la DARPA accomplit deux missions de manière autonome

"Les vols, effectués les 12, 14 et 18 octobre dans le cadre de l'expérience PC22 (Project Convergence 2022) de l'armée américaine, montrent comment les hélicoptères utilitaires pilotés actuels et futurs pourraient un jour effectuer des missions complexes en équipage réduit ou en mode autonome. Cela donnerait aux commandants et aux aviateurs de l'armée une plus grande flexibilité dans la manière et le moment d'utiliser les appareils et les pilotes, en particulier dans des environnements à visibilité limitée ou contestés", indique le communiqué.

La DARPA s'est associée à Sikorsky pour développer la technologie d'autonomie, appelée MATRIX, qui sera utilisée sur des aéronefs à voilure tournante et fixe.

"Nous pensons que la technologie MATRIX est prête à être transférée à l'armée, qui cherche à moderniser sa flotte d'hélicoptères et à acquérir les futurs appareils à décollage vertical", a déclaré Igor Cherepinsky, directeur de Sikorsky Innovations.

"Outre l'amélioration de la sécurité et de la fiabilité des vols, la technologie MATRIX permet la survie dans les environnements de sécurité du 21ème siècle où le rythme et les menaces sont élevés et où les hélicoptères Black Hawk opèrent aujourd'hui, et où les hélicoptères DEFIANT X et RAIDER X pourraient opérer à l'avenir. Les hélicoptères sans équipage ou en équipage réduit pourraient accomplir en toute sécurité des missions critiques et vitales de jour comme de nuit sur des terrains complexes et dans des espaces de combat contestés."

Un ordinateur de vol en pleine possession de ses moyens

Pendant les démonstrations en vol, les pilotes ont activé le système MATRIX pour donner le contrôle total à l'ordinateur de vol. L'hélicoptère a alors été capable d'effectuer de manière autonome une mission de ravitaillement médical de longue durée et une mission combinée de livraison de fret et d'évacuation de blessés.

[SOURCE]

menu