Harry Cohen Tanugi

Pendant 80 ans, cette épave de la Seconde Guerre mondiale a laissé échapper des polluants toxiques dans la mer, modifiant ainsi l'écosystème.

Les chercheurs ont découvert des concentrations différentes de polluants toxiques en fonction de la distance par rapport à l'épave. Le communiqué de presse fait état de la présence de métaux lourds (tels que le nickel et le cuivre), d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP ; produits chimiques naturellement présents dans le charbon, le pétrole brut et l'essence), d'arsenic et de composés explosifs.

Alors que les plus fortes concentrations de métaux ont été trouvées dans l'échantillon le plus proche de la soute à charbon du navire, les sédiments fraîchement déposés dans le sillage de l'épave avaient une forte teneur en métaux.

Le navire avait également influencé le microbiome autour d'elle. Des microbes connus pour leur capacité à dégrader les HAP, tels que Rhodobacteraceae et Chromatiaceae, ont été trouvés dans les échantillons présentant la plus forte teneur en polluants. Des bactéries sulfato-réductrices (telles que Desulfobulbia) étaient présentes dans les échantillons de la coque, ce qui a très probablement conduit à la corrosion de la coque en acier.

Davantage d'épaves doivent être échantillonnées

L'étude ne fait que commencer. "Les gens oublient souvent qu'au-dessous de la surface de la mer, nous, les humains, avons déjà eu un impact considérable sur les animaux, les microbes et les plantes qui y vivent et que nous continuons à le faire, en lessivant des produits chimiques, des combustibles fossiles et des métaux lourds à partir d'épaves - parfois centenaires - dont nous ne nous souvenons même pas de l'existence", a déclaré M. Van Landuyt.

"Nous n'avons étudié qu'un seul navire, à une seule profondeur, à un seul endroit. Pour obtenir une meilleure vue d'ensemble de l'impact total des épaves sur notre mer du Nord, il faudrait échantillonner un grand nombre d'épaves en divers endroits", conclut Van Landuyt.

Le travail de Van Landuyt fait partie du projet "North Sea Wrecks".

[SOURCE]

menu