Harry Cohen Tanugi

Bernard Arnault vend son jet privé pour éviter d'être suivi sur Twitter

Les actions d'Arnault aux accusations

Les comptes Twitter avaient remarqué le manque d'activité sur l'avion de Bernard à partir de septembre et comment il n'avait pas été enregistré en France depuis le début du mois. Dans un message, le compte a même demandé si Bernard s'était caché.

Si LVMH, le groupe holding de la marque Louis Vuitton, n'a pas pris la peine de répondre aux tweets, Bernard lui-même a révélé sur un média appartenant à LVMH en début de semaine qu'il avait vendu son jet privé. En cas de besoin, il louait simplement des jets privés afin que personne ne puisse voir où il allait.

Le fils de Bernard, Antoine, membre du conseil d'administration de LVMH ainsi que directeur de la communication du groupe, a également déclaré à une chaîne d'information française la semaine dernière que l'avion était un "outil de travail" dans une "industrie hyperconcurrentielle". Le fait de disposer d'un avion privé donne à ses cadres un avantage dans la course à la conclusion d'un nouveau contrat.

S'exprimant aux côtés de son père à l'antenne de LVMH, Antoine a également ajouté que les informations publiquement disponibles sur leur avion donnaient aux concurrents des idées, des pistes et des indices sur ce qu'ils allaient faire ensuite, et qu'ils se sont donc débarrassés de l'avion.



[SOURCE]

menu