Harry Cohen Tanugi

Des chercheurs créent un matériau qui se transforme de mou en dur lorsqu'il est exposé à la lumière

La substance était plus solide et pouvait être étirée plus loin que d'autres matériaux mixtes, car elle était formée d'un seul matériau aux propriétés distinctes.

Le nouveau procédé est rapide, abordable, économe en énergie et respectueux de l'environnement.

Le monomère et le catalyseur sont facilement disponibles dans le commerce, la réaction se produisant à température ambiante. De plus, la source de lumière de l'expérience était une LED bleue qui est peu coûteuse.

Les chercheurs affirment que la réaction utilise un minimum de déchets dangereux et prend moins d'une heure, ce qui rend la procédure rapide, abordable, économe en énergie et respectueuse de l'environnement.

En robotique, il est préférable d'utiliser des matériaux solides et élastiques pour améliorer le mouvement et la durabilité.

Selon l'équipe de recherche, le matériau peut être utilisé comme une base flexible pour sécuriser les composants électroniques dans les dispositifs médicaux ou les objets à porter. Dans robotiqueles matériaux à la fois solides et élastiques sont préférables pour améliorer le mouvement et la durabilité. Il existe donc un potentiel d'utilisation de ce nouveau matériau dans ce secteur également.

Pour valider davantage l'utilité du matériau, les chercheurs vont essayer de créer d'autres objets à l'aide de cette substance.

L'auteur principal de l'étude et doctorant à UT Austin, Adrian Rylski, a déclaré : "Nous sommes impatients d'explorer les méthodes d'application de cette chimie à la fabrication d'objets 3D contenant des composants durs et mous."

Résumé :

Une combinaison organisée de domaines rigides et élastiques au sein d'un seul matériau peut adapter de manière synergique les propriétés mécaniques globales. Cependant, les méthodes synthétiques permettant d'obtenir de telles architectures sophistiquées restent insaisissables. Nous présentons une méthode rapide, facile et respectueuse de l'environnement pour modeler des phases semi-cristallines fortes et rigides dans des matrices souples et élastiques en utilisant la polymérisation par métathèse par ouverture de cycle stéréo-contrôlée d'un monomère industriel, le cis-cyclooctène. La catalyse de polymérisation double dicte la chimie de l'épine dorsale de la polyoléfine, ce qui permet de modeler des matériaux de composition uniforme avec des interfaces rigides et élastiques sans soudure. L'activation induite par la lumière visible d'un catalyseur de métathèse entraîne la formation d'un caoutchouc polyocténamère trans semi-cristallin, qui surpasse la formation du caoutchouc polyocténamère cis, qui se produit à température ambiante. Cette approche ascendante fournit une méthode de fabrication de matériaux polymères avec des applications prometteuses en optoélectronique douce et en robotique.

[SOURCE]

menu