Harry Cohen Tanugi

Les astronomes ont détecté l'élément le plus lourd à ce jour sur deux exoplanètes exotiques.

Exoplanètes exotiques

Les deux exoplanètes, WASP-76 b et WASP-121 b, orbitent autour d'étoiles situées en dehors de notre système solaire. Elles sont classées dans la catégorie des Jupiter ultra chaudes car elles ont une taille similaire à celle de Jupiter, la plus grande planète de notre système solaire. Mais ces exoplanètes ont des températures de surface incroyablement chaudes, bien supérieures à 1 832 degrés Fahrenheit (1 000 degrés Celsius). Le site températures élevées sur ces exoplanètes proviennent du fait que chaque planète est située à proximité de son étoile hôte, effectuant une seule orbite en un ou deux jours environ.

La température grésillante des exoplanètes donne à ces mondes leurs caractéristiques inhabituelles, comme la façon dont WASP-76 b est censé connaître des averses de fer dans le ciel, tandis que WASP-121b connaît des nuages de métal et des rafales de pierres précieuses.

Une découverte surprenante

Les astronomes ont été surpris de trouver baryum dans la haute atmosphère de ces exoplanètes. Cet élément est 2,5 fois plus lourd que le fer.

"Ce qui est curieux et contre-intuitif, c'est de savoir pourquoi il y a un élément aussi lourd dans les couches supérieures de l'atmosphère de ces planètes", a déclaré Tomás Azevedo Silva.

"Compte tenu de la gravité élevée des planètes, nous nous attendrions à ce que les éléments lourds comme le baryum tombent rapidement dans les couches inférieures de l'atmosphère", a déclaré dans un communiqué Olivier Demangeon, coauteur de l'étude et chercheur postdoctoral à l'Université de Porto et à l'Institut d'astrophysique et de sciences spatiales au Portugal.

Bien que les chercheurs ne soient pas encore sûrs du mécanisme, la découverte suggère que la atmosphère de ces exoplanètes pourrait être beaucoup plus exotique qu'on ne le pensait auparavant.

[SOURCE]

menu