Harry Cohen Tanugi

Un réseau mondial d'énergie sans fil pourrait permettre de diffuser des énergies renouvelables partout dans le monde.

La déployer depuis l'espace

Pour créer un réseau d'énergie sans filEmrod devra relever le défi de construire son infrastructure au-dessus des montagnes et dans les mers. Cependant, avec la privatisation de l'exploration spatiale, il existe désormais une nouvelle approche pour y parvenir : la mise en place d'une constellation de satellites.

Emrod est actuellement en pourparlers avec des entreprises spatiales pour explorer cette option et avoir le premier des satellites de test en orbite dans les trois prochaines années. Si Emrod prend la station spatiale internationale (ISS) et déploie ses satellites à une altitude de 400 à 500 km, l'antenne devra mesurer plus de 108 m de large. Cela nécessiterait l'assemblage de composants dans l'espace, ce qui en fait un défi de taille.

Une autre approche consisterait à laisser les satellites en orbite à environ 100 km, et la taille de l'antenne nécessaire serait réduite à 30-40 m, ce qui simplifierait considérablement leur construction et leur lancement, New Atlas a déclaré dans son rapport.

Pour l'instant, l'entreprise se contente de tester sa technologie sur le terrain et prévoit de la déployer commercialement dès 2024. En attendant, elle espère aussi pouvoir convaincre les gens que de tels transferts d'énergie sont possibles, même s'ils le font tous les jours avec leur téléphone.

[SOURCE]

menu