Harry Cohen Tanugi

Un système de surveillance des catastrophes alimenté par l'IA peut cartographier les dégâts causés par les ouragans et sauver des vies.

Une catastrophe naturelle comme un ouragan ou une tornade laisse souvent derrière elle d'importants dégâts. zones de changement spectral à la surface, c'est-à-dire des changements dans la façon dont la lumière se reflète sur ce qui se trouve à cet endroit, comme les maisons, le sol ou l'eau. Notre algorithme compare la réflectance dans les modèles basés sur des images avant la tempête avec la réflectance après la tempête.

Le système repère à la fois les changements dans les propriétés physiques des zones naturelles, comme les changements d'humidité ou de luminosité, et l'intensité globale du changement. Un site augmentation de la luminosité est souvent liée au sable exposé ou à la terre nue en raison des dégâts causés par les ouragans.

Grâce à un modèle d'apprentissage automatique, nous pouvons utiliser ces images pour prédire les probabilités de perturbation, qui mesurent les influences des catastrophes naturelles sur les surfaces terrestres. Cette approche nous permet d'automatiser la cartographie des catastrophes et de fournir une couverture complète d'un État entier dès que les données satellitaires sont publiées.

Le système utilise les données de quatre satellites, Landsat 8 et Landsat 9tous deux exploités par la NASA et l'U.S. Geological Survey et Sentinel 2A et Sentinel 2B.lancés dans le cadre du programme Copernicus de la Commission européenne.

Surveillance en temps réel, à l'échelle nationale

Des tempêtes extrêmes accompagnées d'inondations destructrices ont été documentées avec une fréquence croissante sur de grandes parties du globe ces dernières années.

[SOURCE]

menu