Harry Cohen Tanugi

Le prix Nobel de médecine 2022 est annoncé. Voici pourquoi le travail de Svante Pääbo est remarquable.

L'évolution humaine

L'humanité a toujours cherché à comprendre ses origines et à en savoir plus sur ceux qui l'ont précédée. A travers les domaines de l'archéologie et de la paléontologie, les scientifiques ont tenté de satisfaire cette curiosité.

Nous savons maintenant que l'homme moderne ou Homo sapiens est apparu en Afrique il y a 300 000 ans. Les Néandertaliens, une autre tribu d'homininés - de type humain - s'étaient développés hors d'Afrique il y a environ 400 000 ans et peuplaient des régions d'Europe et d'Asie. Il y a environ 70 000 ans, les humains modernes ont migré d'Afrique vers le Moyen-Orient, d'où ils ont migré vers d'autres régions du monde. À cette époque, ils sont également entrés en contact avec les Néandertaliens et ont probablement coexisté avec eux jusqu'à ce que ces derniers s'éteignent il y a environ 30 000 ans.

Dans les années 1990, une nouvelle ère se dessine en médecine, où les scientifiques commencent à étudier le code génétique humain, et le projet du génome humain est achevé. Pääbo voulait utiliser ces outils pour jeter un coup d'œil aux origines de l'évolution humaine et étudier l'ADN et le code génétique des Néandertaliens pour comprendre s'ils étaient génétiquement différents.

La fragilité de l'ADN

Pääbo s'est vite rendu compte que l'étude des Néandertaliens serait difficile car l'ADN des échantillons de Néandertaliens se dégradait en courts fragments et ne pouvait être étudié avec les mêmes techniques. Il a donc commencé à développer des techniques qui pourraient être utilisées à la place.

[SOURCE]

menu