Harry Cohen Tanugi

Un énorme superpétrolier consomme 9,8 % de carburant en moins et économise 2 900 tonnes d'émissions de CO2 par voyage, grâce à ses voiles.

La société China Merchant Energy Shipping (CMES) a pris livraison d'un nouveau superpétrolier, appelé M/V "New Aden", dont les quatre grandes voiles réduiront la consommation moyenne de carburant de près de 10 %, a rapporté Nouvel Atlas.

Le superpétrolier, livré par la société chinoise Dalian Shipbuilding Industry Co (DSIC), mesure 333 mètres de long et appartient à la classe des "très gros transporteurs de brut". Selon le un communiqué de presseil présente "des performances globales exceptionnelles telles que l'optimisation des performances opérationnelles du navire, la réduction de la consommation de carburant, l'amélioration des performances de navigation dans le vent et les vagues, qui contribuent à la sécurité et à la protection de l'environnement".

Les voiles pourraient permettre d'économiser environ 2 900 tonnes d'émissions de dioxyde de carbone par voyage.

Mis à l'eau le 24 septembre, le M/V "New Aden" est équipé de quatre voiles rétractables, chacune s'élevant à 40 mètres du pont et présentant une surface de 1 200 mètres carrés, montées près du milieu du long pont.

Les lames en fibre de carbone, légères, très solides et résistantes à la corrosion, peuvent être levées ou abaissées par simple pression sur un bouton, grâce à un système appelé "Aerofoil Sails Intelligent Control System". Il surveille les conditions en mer, les données de navigation et les paramètres de la voile. efficacité du fonctionnementet améliore l'adaptabilité de la voile aux conditions de fonctionnement "complexes" du navire, en exploitant au mieux le vent disponible.

Le système peut également surveiller l'état de l'alimentation électrique, "l'autocontrôle des communications, le levage hydraulique et la rotation électrique", afin de localiser rapidement la source de la panne.

[SOURCE]

menu