Harry Cohen Tanugi

Non, Bruce Willis n'a pas vendu son visage à la société de deepfake Deepcake

Faux rapports

La nouvelle survient après que plusieurs médias ont rapporté que M. Willis avait accepté que son image soit utilisée dans des vidéos deepfake. Le Daily Mail et le Telegraph ont tous deux écrit à ce sujet.

L'année dernière, Willis a travaillé avec Deepcake pour créer une publicité pour Megafon, une société de télécommunications russe, et c'est là que les rumeurs ont commencé. Dans cette publicité, la technologie Deepfake a été utilisée pour recréer l'apparence de Willis.

"Ce qu'il a fait, c'est qu'il nous a donné son accord (et beaucoup de matériel) pour créer son jumeau numérique", a déclaré Deepacke à la BBC.

Le site Web de Deepcake se vante même d'une recommandation attribuée à Willis : "J'ai aimé la précision de mon personnage. C'est une excellente occasion pour moi de remonter le temps. Le réseau neuronal a été entraîné sur le contenu de Die Hard et du Cinquième élément, donc mon personnage est similaire aux images de cette époque."

Cependant, l'agent de Willis a déclaré à la BBC que l'acteur n'est pas du tout impliqué dans l'entreprise. "Sachez que Bruce n'a aucun partenariat ou accord avec cette société Deepcake", a-t-il déclaré.

L'émergence et le développement des deepfakes

La controverse entourant cet événement met en lumière certains des défis associés à l'émergence et au développement récents de la technologie deepfake. Les travaux sur les "deepfakes" ne sont en fait pas entièrement nouveaux. Bien qu'il soit loin d'atteindre la sophistication de la technologie actuelle, le domaine de la "vision par ordinateur" existe depuis les années 1990.

[SOURCE]

menu