Harry Cohen Tanugi

Une startup va construire les premières stations spatiales à gravité artificielle du monde.

"Le système solaire possède une quantité incroyable de ressources. Si nous avions accès à ces ressources, notre civilisation pourrait se développer et prospérer tout en préservant notre planète. Une fois que de grandes populations d'humains pourront vivre dans l'espace, nous pourrons créer l'industrie et les infrastructures nécessaires pour accéder à ces ressources à grande échelle."

"J'ai toujours cru qu'il fallait tirer parti de la technologie pour réduire l'inefficacité et améliorer la condition humaine. Pour étendre l'habitation humaine dans l'espace, nous devons créer des technologies qui perfectionnent la durabilité", a ajouté M. McCaleb.

La station spatiale de la société pourra accueillir plus de 40 personnes et mesurer 100 mètres de long.

Vivre en apesanteur, c'est cool, mais...

Faire quelques sauts périlleux d'affilée ou se déplacer comme si l'on nageait dans l'espace peut sembler cool à court terme. Cependant, l'exposition à l'apesanteur pendant une longue période peut nuire à la santé des astronautes. Parmi les effets secondaires, citons l'atrophie musculaire, la perte osseuse et même des lésions cérébrales. L'idée novatrice de M. McCaleb vise à fournir un environnement plus sain pour les missions de longue durée grâce à la gravité artificielle. Une attraction semblable à la gravité est créée par la force centrifuge qui se produit grâce à une grande structure tournante.

"Nous sommes toujours avides de nouvelles frontières, et beaucoup d'entre nous passent leur vie à anticiper le moment où l'espace se libérera pour nous", a déclaré M. McCaleb. "En repoussant nos frontières et en étendant notre habitat dans l'immensité de l'espace, nous pourrions en fait préserver la Terre pour des milliers d'années et des générations à venir."

[SOURCE]

menu