Harry Cohen Tanugi

Un reptile vieux de 150 millions d'années, récemment découvert, tient dans la paume de votre main.

Le clair image du crâne et les dents suggéraient que le reptile se nourrissait d'insectes et de petits invertébrés. Elle laissait également entendre que O. gregori était environ cinq fois plus petit en longueur que le Tuatara et était probablement l'un des plus petits membres de l'ordre Rhynchocephalia en termes de taille corporelle.

Expliquer l'importance de O. gregoriDave DeMar Jr, chercheur associé au Musée national d'histoire naturelle, a écrit : "Un spécimen aussi complet a un énorme potentiel pour effectuer des comparaisons avec des fossiles collectés à l'avenir et pour identifier ou reclasser des spécimens qui se trouvent déjà quelque part dans un tiroir de musée."

Différence entre les lézards et les rhynchocéphales

Un reptile vieux de 150 millions d'années, récemment découvert, tient dans la paume de votre main.

Un Tuatara.

Comme mentionné précédemment, le Tuatara et son parent éteint sont des animaux ressemblant à des lézards, mais pas des lézards. Par exemple, les lézards préfèrent un environnement chaud et sont diurnes, alors que le Tuatara est un être nocturne et se trouve dans les régions froides. L'alignement des dents sur les mâchoires de Tuatara est également différent de celui des lézards de plus, ils ont des oreilles externes, ce qui n'est pas le cas des lézards.

Cependant, outre ces nombreuses différences, il existe une caractéristique intéressante commune aux Tuatara et à de nombreuses espèces de lézards : "le troisième œil". Également connu sous le nom de pariétal ou œil pinéalLe troisième œil est une structure photosensible primitive située dans la région de la tête de divers reptiles. Bien qu'il possède une lentille et une rétine à l'intérieur, le troisième œil ne peut pas fonctionner comme un œil normal et ne peut que détecter la présence de lumière.

La plupart des espèces de l'ordre des rhynchocéphales ont pu s'éteindre en entrant en compétition avec des lézards ou en raison de changements dans les conditions climatiques mondiales, mais ce ne sont que des théories, et rien n'a été prouvé jusqu'à présent.

[SOURCE]

menu