Harry Cohen Tanugi

La NASA prend la menace des débris orbitaux au sérieux et sélectionne trois propositions d'atténuation pour un financement

Nouvelles propositions de réduction des débris spatiaux

Dans son post, la NASA met en évidence les trois propositions qui recevront un financement. Elles sont intitulées "Adaptive Space Governance and Decision-Support", "An Integrated Assessment Model for Satellite Constellations and Orbital Debris", et "Communication and Space Debris : Connecting with Public Knowledges and Identities".

L'agence spatiale a annoncé qu'elle publierait les résultats des équipes sur son site web dès qu'ils seraient disponibles.

Comme le souligne la NASA, les débris spatiaux sont principalement constitués "d'objets fabriqués par l'homme en orbite autour de la Terre qui n'ont plus d'utilité, notamment les débris liés aux missions et les débris de fragmentation, les engins spatiaux non fonctionnels et les étages de fusée abandonnés."

C'est un problème bien documenté et suivibien que certains affirment que les mesures prises pour lutter contre ce problème sont insuffisantes. Selon l'Agence spatiale européenne (ESA), il y a actuellement plus de cent millions de débris spatiaux mesurant entre 1 mm et 1 cm en orbite.

Un groupe d'astronomes appelé Centre de l'Union astronomique pour la protection du ciel noir et tranquille contre les interférences des constellations de satellites (CPS de l'UAI) a, par exemple, organisé pour lutter contre le problèmeet faire pression pour une nouvelle législation qui rendra les entreprises spatiales privées plus responsables des machines qu'elles transportent dans l'espace.

[SOURCE]

menu