Harry Cohen Tanugi

Le télescope spatial Hubble découvre une spirale de formations stellaires de 150 années-lumière de diamètre

"Nous avons plusieurs modèles qui font des prédictions, et certaines de ces prédictions sont contradictoires. Nous voulons déterminer ce qui régit le processus de formation des étoiles, car ce sont les lois dont nous avons besoin pour comprendre également ce que nous voyons dans l'Univers primitif."

Le télescope spatial Hubble découvre une spirale de formations stellaires de 150 années-lumière de diamètre.

NGC 346.

D'un diamètre de seulement 150 années-lumière, la nouvelle découverte s'appelle NGC 346, et sa masse équivaut à 50 000 soleils. Les chercheurs ont utilisé deux méthodes différentes pour déterminer le mouvement des étoiles de NGC 346.

Avec l'aide de Hubble, Sabbi et son équipe ont mesuré les changements de position des étoiles sur 11 ans et ont déterminé qu'elles se déplacent à une vitesse moyenne de 3200 kilomètres par heure, ce qui signifie qu'en 11 ans, elles se déplacent de 320 millions de kilomètres. Cette distance est équivalente à celle qui sépare la Terre du Soleil.

Mais comme les étoiles sont très éloignées, à l'intérieur d'une galaxie voisine, le mouvement observé est très faible, et donc difficile à vérifier. Ces mesures incroyables ont été rendues possibles uniquement grâce à la résolution exquise et à la haute sensibilité de Hubble.

Une deuxième équipe de chercheurs, dirigée par Peter Zeidler de l'AURA/STScI pour l'Agence spatiale européenne, a utilisé l'instrument MUSE (Multi Unit Spectroscopic Explorer) du VLT pour évaluer la vitesse radiale.

"Ce qui est vraiment étonnant, c'est que nous avons utilisé deux méthodes complètement différentes avec des installations différentes, et que nous sommes arrivés à la même conclusion de manière indépendante", a déclaré Zeidler.

[SOURCE]

menu