Harry Cohen Tanugi

Boom Supersonic et Rolls-Royce ne travailleront plus ensemble pour le moteur de l'avion supersonique

La société a également déclaré que "plus tard dans l'année, nous annoncerons le choix de notre partenaire pour le moteur et notre approche transformationnelle pour un vol supersonique fiable, rentable et durable."

Rolls-Royce tourne le dos à l'aviation supersonique

La formulation de Boom donne l'impression que c'est la société qui a rompu les liens avec Rolls-Royce. Cependant, un rapport de AIN Online suggère que Rolls-Royce a décidé de se détourner de l'industrie supersonique de l'aviation commerciale.

"Nous avons terminé notre contrat avec Boom et livré diverses études d'ingénierie pour leur programme supersonique Overture", a déclaré Rolls-Royce à l'AFP. AIN Online dans une déclaration. "Après mûre réflexion, Rolls-Royce a déterminé que le marché de l'aviation commerciale supersonique n'est pas actuellement une priorité pour nous et, par conséquent, ne poursuivra pas le travail sur ce programme pour le moment."

Les deux sociétés ont annoncé leur partenariat en 2020 dans le but d'amener le vol supersonique durable aux masses. Selon le AIN Cependant, Rolls-Royce pourrait avoir exprimé des inquiétudes quant à la consommation de carburant de l'Overture. Boom Supersonic a rédigé un accord initial avec United Airlines en 2021 pour 15 avions de ligne Overture. La livraison de l'avion est prévue pour 2025, les vols d'essai pour 2026 et les premiers vols commerciaux pour 2029.

Boom affirme qu'il sera en mesure de transporter des passagers de New York à Londres en trois heures environ, en utilisant des carburants d'aviation durables (SAF). L'avion réduira de moitié les temps de trajet standard en volant à Mach 1,7 au-dessus de l'eau et à Mach 1, la vitesse du son, au-dessus de la terre. L'entreprise a récemment dévoilé un design raffiné qui, selon elle, rendra l'avion plus silencieux et plus efficace.

[SOURCE]

menu