Harry Cohen Tanugi

Les grands volcans peuvent être causés par le ralentissement des plaques continentales.

L'histoire de la Terre a été marquée par des événements volcaniques majeurs, appelés grandes provinces ignées (LIP). Les plus importants d'entre eux ont provoqué des augmentations majeures des émissions de carbone dans l'atmosphère qui ont réchauffé le climat de la Terre ; ils ont entraîné des changements sans précédent dans les écosystèmes et ont abouti à extinctions massives sur terre et dans les océans.

À une époque où l'on cherche à déterminer les points de basculement qui contrôlent le système climatique de la Terre, il est donc important que les scientifiques approfondissent leur compréhension des processus sensibles au climat - et cela inclut les PIL.

On pense généralement que la cause des principaux événements volcaniques est liée à la "remontée" de magma depuis les profondeurs de la Terre, appelée panache mantellique", explique M. Ruhl. Lorsque ce magma atteint la base du continent, on suppose qu'il va relativement rapidement éroder (ou faire fondre) le continent par en dessous pour permettre à l'activité volcanique de se produire à la surface.

Cependant, lorsque les scientifiques ont comparé l'âge de l'activité volcanique avec les modèles de reconstruction des plaques (modèles qui montrent où se trouvaient les continents dans le passé), ils ont observé une cooccurrence.

"La grande province ignée du Karoo-Ferrar, mais aussi plusieurs autres grandes provinces ignées dans le passé de la Terre (par exemple, les trappes sibériennes, qui sont liées à la fin de l'ère de l'homme et à la fin de l'ère de l'homme) ont été mises en évidence.Permien extinction de masse) coïncident toutes avec une réduction significative de la vitesse des continents. À moins de 2 cm par an", révèle le Dr Micha Ruhl.

Le professeur compare le nouveau modèle à celui d'une feuille de papier qui se déplace horizontalement au-dessus d'une bougie. "Si vous déplacez le papier assez rapidement, il peut noircir un peu, mais il ne se trouera pas. Ce n'est que lorsque le papier se déplace assez lentement au-dessus de la flamme que la bougie a le temps de faire un trou dans le papier", explique M. Ruhl.

[SOURCE]

menu