Harry Cohen Tanugi

Un nouveau dispositif médical de détection de la lumière imprimé en 3D pourrait s'avérer salvateur pour les patients atteints de lupus

"Je traite beaucoup de patients atteints de lupus ou des maladies apparentées, et d'un point de vue clinique, il est difficile de prévoir quand les symptômes des patients vont s'exacerber", explique David Pearson, dermatologue à la faculté de médecine de l'université du Minnesota et co-auteur de l'étude. a déclaré dans un communiqué.

"Nous savons que la lumière ultraviolette et, dans certains cas, la lumière visible, peuvent provoquer des poussées de symptômes, tant sur la peau qu'à l'intérieur, mais nous ne savons pas toujours quelles combinaisons de longueurs d'onde lumineuses contribuent aux symptômes", poursuit-il.

Qu'est-ce que le lupus ?

Le lupus, ou Lupus érythémateux systémique est une maladie rhumatismale auto-immune qui affecte de nombreux organes du corps. Il se caractérise par une éruption cutanée rouge en forme de papillon sur le visage.

Selon le Fondation américaine pour le lupus, environ 1,5 million d'Américains, et au moins 5 millions de personnes dans le monde, sont atteints d'une forme de lupus.

Les patients atteints de lupus sont fréquemment sensibles à la lumière, 40 à 70 % d'entre eux déclarant que l'exposition à la lumière naturelle ou artificielle à l'intérieur aggrave leur état. Les personnes atteintes de lupus peuvent présenter des éruptions cutanées, de l'épuisement et une gêne articulaire pendant ces poussées.

Une collaboration pour aider les patients

Selon le communiqué, M. Pearson avait entendu parler de l'impression 3D personnalisée de dispositifs portables développée par Michael McAlpine, professeur d'ingénierie mécanique à l'université du Minnesota, et son équipe. Il a contacté McAlpine pour collaborer à la recherche d'une solution à son problème.

[SOURCE]

menu