Harry Cohen Tanugi

L'US Air Force a testé le missile balistique intercontinental Minuteman.

La phase de rentrée ou phase terminale commence lorsque le missile se trouve à une altitude de 100 km, pendant laquelle il a une vitesse de plus de 7 km par seconde et déploie son ogive. La conception des ICBM leur permet de déployer des ogives conventionnelles, biologiques, ainsi que chimiques. Cependant, aucune d'entre elles n'a été déployée jusqu'à présent.

Le Minuteman III

Le Minuteman III est le seul ICBM terrestre de l'arsenal d'armes nucléaires des États-Unis. Le développement de l'ICBM a commencé dans les années 1950, et le premier Minuteman est entré en service en 1962 avec la capacité de frapper les villes soviétiques. La version améliorée, le Minuteman II, a ajouté des aides à la portée, à la précision et à la pénétration pour aider à battre le système de missiles antibalistiques des adversaires.

Le Minuteman III a été déployé en 1970 et a offert un ensemble supérieur d'ICBM à l'armée de l'air américaine. Ce missile de près de 18,3 m de haut a une portée opérationnelle de 14 000 km, avec une précision d'environ 240 m. Il a également été le premier Minuteman III à être déployé dans le monde entier. C'est également le premier missile Minuteman à être équipé de véhicules de rentrée à cibles multiples indépendantes (MIRV), ce qui signifie qu'un seul missile peut viser trois endroits pendant son vol.

L'ICBM utilise un système de navigation inertielle pour atteindre sa cible et peut voler à Mach 23.

[SOURCE]

menu