Harry Cohen Tanugi

Le James Webb de la NASA capture la nébuleuse de la Tarentule dans ses moindres détails.

La nébuleuse de la Tarentule, en termes de proximité, n'est qu'à 161 000 années-lumière de la Grande Galaxie de Magellan. Cette galaxie est la région de formation d'étoiles la plus grande et la plus brillante du Groupe local, le nom donné à une collection de galaxies qui sont les plus proches de notre Voie lactée.

La galaxie du Nuage de Magellan est connue pour abriter les étoiles les plus chaudes et les plus massives étudiées jusqu'à présent par l'humanité. Les astronomes ont concentré trois des instruments infrarouges à haute résolution de Webb sur la nébuleuse de la Tarentule. Observée avec la NIRCam (Near-Infrared Camera), l'analogie avec la tarentule est correcte, montrant une région semblable à la maison d'une tarentule fouisseuse, avec une toile soyeuse tapissant la structure. La cavité de la nébuleuse a été creusée par le rayonnement foudroyant de jeunes étoiles massives regroupées. Sur les images de NIRCam, les étoiles brillent de la plus pâle des couleurs bleues.

Photos : James Webb de la NASA capture la nébuleuse de la Tarentule dans ses moindres détails.

Une autre zone de mise au point qui montre un autre aspect de la nébuleuse de la Tarentule.

Équipe de production NASA, ESA, CSA, STScI, Webb ERO

Le spectrographe NIRSpec (Near-Infrared Spectrograph) de Webb a capturé une étoile émergente, libérée du pilier de rayonnement et du cocon de poussière dans lequel elle se forme. Les scientifiques avaient pensé qu'il s'agissait d'une étoile plus ancienne, mais le NIRSpec a révélé une formation beaucoup plus jeune, émergeant tout juste de son pilier.

[SOURCE]

menu