Harry Cohen Tanugi

L'armée américaine va enfin recevoir les lunettes de combat de Microsoft, d'une valeur de 21,9 milliards de dollars.

Ces lunettes de réalité augmentée, qui sont une version modifiée des lunettes HoloLens, offrent à l'utilisateur un "affichage tête haute", ou un hologramme projeté au-dessus de son environnement, qui fournit des informations supplémentaires par rapport à ce qu'il peut déjà voir.

Les lunettes HoloLens coûtent 3 500 dollars chacune et sont vendues en magasin. Ces lunettes sont utilisées par la NASA et dans un certain nombre de secteurs, notamment celui des soins de santé.

Au cours des dix prochaines années, le L'armée américaine prévoit de dépenser environ 21,9 milliards de dollars pour ces lunettes. Les lunettes ne subiront pas leur test final avant octobre, mais selon M. Bush, "l'armée reste convaincue que l'initiative sera couronnée de succès."

L'accord est conclu en dépit des demandes formulées depuis des années par les employés techniques de Microsoft pour que l'accord militaire soit annulé.

Controverse entre l'armée américaine et les employés de Microsoft

En 2018, Microsoft et l'armée américaine ont négocié un premier accord d'une valeur de 480 millions de dollars.

Cependant, dans une lettre adressée au PDG de Microsoft Satya Nadella et au président Brad Smith, un groupe d'employés de Microsoft a exhorté l'entreprise à annuler le contrat, car la technologie serait utilisée "pour aider les gens à tuer."

Des mois plus tard, en 2019, les travailleurs ont déclaré que l'entreprise avait omis de divulguer aux ingénieurs "l'intention du logiciel qu'ils construisent."

"Nous sommes alarmés par le fait que Microsoft travaille à fournir des technologies d'armement à l'armée américaine, aidant le gouvernement d'un pays à 'augmenter la létalité' en utilisant des outils que nous avons construits", ont déclaré les travailleurs. ont tweeté une lettre. "Nous n'avons pas signé pour développer des armes, et nous exigeons d'avoir notre mot à dire sur la façon dont notre travail est utilisé".



[SOURCE]

menu