Harry Cohen Tanugi

Le milliardaire taïwanais de la technologie prévoit de former 3 millions de "guerriers ours noirs" pour combattre la Chine.

"Si nous pouvons résister avec succès aux ambitions de la Chine, nous pourrons non seulement sauvegarder notre patrie, mais aussi apporter une grande contribution à la situation mondiale et au développement de la civilisation."

Tsao, fondateur de United Microelectronics Corp. (UMC), le deuxième plus grand fabricant de puces sous contrat au monde, a convoqué une conférence de presse pour montrer sa carte d'identité nationale, déclarant qu'il avait renoncé à sa citoyenneté singapourienne en échange de la citoyenneté taïwanaise.

Il a déclaré qu'il resterait à Taïwan pour défendre le pays contre les menaces militaires répétées de la Chine, a noté Taiwan News.

Tsao, qui a renoncé à sa citoyenneté taïwanaise en 2011 pour protester contre une enquête menée par le gouvernement sur sa société pour avoir investi dans un projet commercial chinois, a brièvement évoqué sa nouvelle perspective sur la Chine, citant le mouvement démocratique de Hong Kong comme un "appel au réveil", a documenté la presse locale.

Trois millions de "guerriers de l'ours noir".

Le milliardaire prévoit de former trois millions de "guerriers ours noirs" en trois ans pour travailler éventuellement aux côtés de l'armée taïwanaise.

"Je suis enthousiaste à l'idée de retrouver ma citoyenneté taïwanaise et je veux me tenir aux côtés de mes compatriotes pour lutter contre l'invasion du Parti communiste chinois (PCC) et pour sauvegarder Taïwan, faisant de Taïwan une "terre de liberté et la patrie des braves", a-t-il déclaré.

Selon Taiwan News, l'argent de Tsao serait utilisé pour former des troupes civiles pendant trois ans par la Kuma Academy, une organisation militaire privée également connue sous le nom de "Black Bear Academy".

[SOURCE]

menu