Harry Cohen Tanugi

Une épidémie soudaine et rapide d'E. coli aux États-Unis suscite une enquête des CDC

Sur les 29 cas, neuf ont été hospitalisés ; et pour l'instant, aucun décès n'a été signalé.

De plus, les CDC ont révélé qu'ils n'ont pas identifié un certain type d'aliment qui aurait pu mettre le feu aux poudres.

Selon un autre rapport de l'État du Michiganle Michigan Department of Health and Human Services a reçu 98 rapports de cas d'infection à E. coli en août. En comparaison, le nombre de cas signalés en août 2021 était de 20. L'enquête lancée par les autorités n'en serait qu'à ses débuts, tandis que les résultats de laboratoire révèlent un lien entre certains des cas.

"Bien que les rapports de maladies liées à l'E. coli augmentent généralement pendant les mois chauds de l'été, ce bond significatif des cas est alarmant", a déclaré le Dr Natasha Bagdasarian, médecin-chef du MDHHS, dans un communiqué.

"Il s'agit d'un rappel pour s'assurer de suivre les meilleures pratiques en matière d'hygiène des mains et de manipulation des aliments afin de prévenir ces types de maladies d'origine alimentaire. Si vous présentez des symptômes d'infection à E. coli comme des crampes et de la diarrhée (ou une détresse gastro-intestinale), surtout s'ils sont graves, assurez-vous d'en informer votre fournisseur de soins de santé."

[SOURCE]

menu