Harry Cohen Tanugi

Un puissant orage géomagnétique pourrait frapper la Terre aujourd'hui et provoquer des pannes de radio

Parfois, la perturbation des champs magnétiques à proximité des taches solaires peut conduire à une libération soudaine d'énergie, appelée un éruption solaire. Alors que les éruptions solaires sont des explosions intenses de radiations, il arrive que des particules hautement magnétisées soient également émises, ce que les scientifiques appellent une éjection de masse coronale (CME).

C'est pourquoi les scientifiques suivent ces taches solaires pour prévoir les éruptions solaires et les CME. La tache solaire AR3078, située à l'ouest du méridien central du Soleil dans l'hémisphère sud, a été relativement active en début de semaine et a fréquemment émis des éruptions solaires, dont une modérément puissante le 16 août.

L'alerte d'une tempête géomagnétique

Au début de la semaine, les spécialistes des sciences solaires de la NOAA ont observé une série de CME émises par le Soleil et se dirigeant vers la Terre. Comme les particules mettent du temps à parcourir la vaste distance qui sépare le Soleil de notre planète, les scientifiques peuvent prédire quand la CME frappera notre planète.

Heureusement pour nous, l'épaisse couverture de l'atmosphère protège les formes de vie des rayonnements nocifs et des particules fortement magnétisées du Soleil. Cependant, les engins spatiaux tels que les satellites, ou même les missions humaines qui sont placés loin du filet de sécurité de l'atmosphère, sont en danger.

Les particules chargées magnétiquement peuvent également provoquer des perturbations dans la magnétosphère de la Terre, ce que les scientifiques appellent une tempête géomagnétique. En général, les tempêtes géomagnétiques sont de faible intensité et sont classées sur une échelle de G1 à G5, G1 étant la plus faible.

[SOURCE]

menu