Harry Cohen Tanugi

Aston Martin dévoile le design de son monstrueux moteur V12 biplace

La DBR22 est inspirée des légendaires voitures de course à cockpit ouvert d'Aston, notamment la DBR1, vainqueur du Mans et son prédécesseur, la DB3S. La DBR22 puise dans l'héritage d'Aston Martin, mais utilise cette inspiration pour créer un design véritablement contemporain.

Aston Martin révèle le design de sa monstre biplace à moteur V12

Aston Martin DBR22

En associant l'art classique de la carrosserie à des matériaux avancés et à des technologies de fabrication de pointe, la DBR22 est un mélange parfait de pureté du design, de précision technique, de performances époustouflantes et de passion authentique. C'est l'une des Aston Martin les plus rares des 109 ans d'histoire de la société.

L'Aston Martin DBR22 est propulsée par le moteur V12 biturbo AE31 de 5,2 litres de la société. Une bouche d'aération en fer à cheval ouverte dans le capot permet de refroidir le moteur.

Aston Martin révèle le design de son monstre biplace à moteur V12

Aston Martin DBR22

Le moteur, associé à une transmission automatique à huit vitesses avec palettes, développe 705 chevaux (518 kilowatts) et un couple de 555 livres-pieds (753 Newton-mètres), ce qui confère à la DRB22 un temps de 0 à 100 km/h d'environ 3,4 secondes et une vitesse de pointe de 319 km/h.

Marek Reichman, directeur de la création d'Aston Martin, a ajouté : "Nous avons mis nos systèmes de conception en mode "hyper drive", en poussant plus loin l'exploration du formalisme et en nous efforçant d'exprimer un avenir ici et aujourd'hui. La DBR22 est une voiture de sport Aston Martin au sang chaud, pure race, pleine de vitesse, d'agilité et d'esprit, et une machine qui, selon nous, sera à la base de nombreuses icônes de demain."

La DBR22 est dotée d'un Imprimé en 3D sous-châssis arrière - c'est la première fois qu'Aston Martin utilise une telle méthode. Le composant est fabriqué à partir de plusieurs pièces imprimées en 3D en aluminium, puis collées pour former le sous-châssis fini. Les avantages de cette méthode sont un gain de poids important, sans réduction de la rigidité, et la possibilité de fabriquer des pièces uniques pour les modèles à très faible volume, le cas échéant.

[SOURCE]

menu