Harry Cohen Tanugi

Une étude révolutionnaire permet de créer une carte génétique en 3D du cancer de la prostate comme jamais auparavant

Les techniques actuelles d'étude de la génétique des cellules dans les tumeurs consistent à prélever un échantillon de la zone cancéreuse et à analyser l'ADN de ces cellules. Le problème est que de nombreuses cancerscomme le cancer de la prostate, sont tridimensionnels, ce qui signifie que tout échantillon ne donnerait qu'un petit aperçu de la tumeur.

Les techniques actuelles d'étude de la génétique cellulaire se limitant à l'analyse d'échantillons d'ADN cancéreux dans des instantanés en 2D, la nouvelle technologie transcriptomique spatiale ajoute une résolution sans précédent. De nombreux cancers, y compris le cancer de la prostate, sont tridimensionnels, ce qui consolide encore le fossé des connaissances qui se creuse avec les techniques actuelles de pointe. Le cancer commence par une mutation génétique, il est donc nécessaire d'optimiser la compréhension de ces changements cellulaires. La transcriptomique spatiale a permis aux scientifiques d'atteindre une capacité sans précédent de regrouper les cellules en fonction d'identités génétiques similaires. Une découverte surprenante a été que la nouvelle technique a révélé qu'une grande partie des tissus sains présentait déjà des caractéristiques génétiques habituellement identifiées avec le cancer.

"Nous avons découvert qu'un grand nombre d'événements liés au nombre de copies, que nous pensions auparavant être liés spécifiquement au cancer, sont en fait déjà présents dans les tissus bénins. Cela a de grandes implications pour le diagnostic et aussi potentiellement pour décider quelles parties du cancer doivent être traitées", a expliqué le Dr Lamp.

La recherche, financée par Cancer Research UK, comprenait l'analyse de plus de 150 000 régions dans trois prostates parmi d'autres cancers, tels que le tissu mammaire et cérébral. De façon remarquable, la nouvelle approche transcriptomique spatiale a permis aux scientifiques d'observer la variation génétique jusqu'à une résolution permettant de voir les gènes individuels, créant ainsi un paysage détaillé des tissus.

[SOURCE]

menu