Harry Cohen Tanugi

Les jeunes souris montrent des signes de vieillesse après avoir reçu du sang d'une souris plus âgée.

Peut-on faire vieillir de jeunes souris ?

En 2005, une équipe de chercheurs de l'Université de Californie a créé des souris conjointes, une vieille souris et une jeune, qui partageaient les mêmes organes et le même sang. Au cours de l'expérience, les souris âgées ont montré des signes d'inversion de leur vieillissement. Dans une expérience récente, les chercheurs ont voulu savoir si l'inverse était vrai.

Pour tester si les jeunes souris pouvaient être vieillies, les chercheurs leur ont perfusé du sang d'une vieille souris. Toutes les souris qui ont reçu du sang étaient âgées de trois mois, tandis que la vieille souris avait entre 22 et 24 mois. Après sept jours de perfusion, les souris ont été testées pour leur endurance physique sur un tapis roulant.

Pour déterminer l'impact de la perfusion, on a utilisé un groupe témoin où les souris ont reçu du sang d'une souris plus jeune et on a comparé leurs performances sur tapis roulant.

Qu'ont trouvé les chercheurs ?

Les chercheurs ont constaté que les souris qui avaient reçu du vieux sang se fatiguaient plus vite et couraient moins longtemps sur le tapis roulant. Pour déterminer les causes de la diminution de leur endurance physique, les chercheurs ont analysé les échantillons de sang des souris et ont découvert que les souris qui avaient reçu du vieux sang présentaient également des marqueurs de lésions rénales et de vieillissement du foie.

À l'inverse, lorsque les souris âgées ont reçu du sang plus jeune, les lipides et la fibrose ont diminué, ainsi que la fatigue, tandis que l'endurance musculaire a augmenté. Les chercheurs ont donc émis l'hypothèse que les cellules des souris âgées libéraient un "phénotype sécrétoire associé à la sénescence" (SASP) qui favorisait la faiblesse musculaire, la perte d'endurance et les lésions tissulaires, tous des signes de vieillissement.

[SOURCE]

menu