Harry Cohen Tanugi

Regardez un ourson brun se défoncer après avoir consommé une quantité excessive de "miel fou".

Le miel fou, ou "deli bal" en turc, est produit en petites quantités par des apiculteurs dans les montagnes de Kaçkar, au-dessus de la mer Noire, le seul endroit au monde. Le miel fou est également connu pour produire une neurotoxine puissante appelée grayanotoxine. Le rhododendron, qui pousse sur les contreforts de l'Himalaya, a le même effet.

Pourquoi le miel fou est-il si efficace ?

Le miel fou est obtenu à partir des fleurs de rhododendron blanc et de rhododendron caucasien. La substance devient toxique parce que les abeilles mangent trop de ces plantes et produisent ainsi du miel. Également appelé "bal tutması" (miel malade) en turc, ce produit provoque un empoisonnement et des effets hallucinogènes lorsqu'il est consommé en excès.

La substance grayanotoxine contenue dans le miel amer provoque un empoisonnement. Ses symptômes sont les suivants : troubles du rythme cardiaque, brûlures dans la gorge, rougeur de la peau et des yeux, nausées, vomissements, démangeaisons dans la bouche et le nez, salivation accrue, vision trouble ou cécité temporaire, maux de tête et vertiges, diarrhée, hypotension, perte de conscience. Après avoir consommé une cuillerée de miel, ses effets apparaissent généralement dans un délai de 1 à 1,5 heure. Les effets légers disparaissent spontanément dans les 24 heures sans qu'une intervention médicale soit nécessaire.

L'empoisonnement au miel fou peut entraîner la mort si une intervention médicale n'est pas effectuée. Après la description médicale du miel fou en 1983, aucun cas de décès n'a été rencontré. Ces dernières années, la majorité des intoxications au miel fou ont été observées en Turquie.

[SOURCE]

menu