Harry Cohen Tanugi

Les scientifiques étudient les moyens de fabriquer le ciment le plus solide pour Mars et la Lune.

Construire sur Mars et la Lune

Les scientifiques ont exposé leur méthode d'utilisation des matériaux de la terre végétale de type argile pour construire les futurs habitats spatiaux. "Si nous voulons vivre et travailler sur une autre planète comme Mars ou la Lune, nous devons fabriquer du béton. Mais nous ne pouvons pas emporter des sacs de béton avec nous - nous devons utiliser les ressources locales", a déclaré Norman Wagner, titulaire de la chaire Unidel Robert L. Pigford de génie chimique et biomoléculaire à l'université du Delaware.

Les chercheurs ont réussi à convertir du sol lunaire et martien simulé en ciment géopolymère, qui est considéré comme une alternative appropriée au ciment traditionnel. Ils ont publié leurs résultats dans le journal Avancées dans la recherche spatiale.

Les géopolymères sont des polymères inorganiques formés à partir de minéraux aluminosilicates. On les trouve dans les argiles communes du monde entier. Lorsqu'ils sont mélangés à un solvant au pH élevé, l'argile peut être dissoute, libérant l'aluminium et le silicium qu'elle contient pour réagir avec d'autres matériaux. Cela permet alors la création du ciment.

Un mélange de géopolymères peut résister aux explosions de fusées

Les chercheurs ont cherché à savoir si les sols simulés de la Lune et de Mars pouvaient être activés de façon similaire en utilisant la chimie des géopolymères. Ils ont mélangé plusieurs sols simulés avec du silicate de sodium et ont coulé le mélange géopolymère résultant dans des moules pour observer la réaction. Plus précisément, ils voulaient voir si de légères différences dans la chimie auraient un impact important sur la résistance globale du matériau résultant.

Dans leur article, ils expliquent qu'ils ont pu fabriquer des matériaux en petits cubes qui ont la résistance à la compression requise pour résister à la force d'un souffle de fusée. Des recherches supplémentaires sont bien sûr nécessaires pour voir comment le matériau se comportera dans des conditions spatiales. Sur la base de leurs résultats, les chercheurs ont cependant donné quelques indications qui pourraient aider à développer des matériaux dans l'espace. La composition chimique et la taille des particules, par exemple, peuvent jouer un rôle crucial dans la résistance des matériaux.

[SOURCE]

menu