Harry Cohen Tanugi

Les araignées peuvent rêver et avoir des phases de sommeil de type REM, tout comme les humains.

Bien que les araignées ne puissent pas bouger leurs yeux comme les humains et certains mammifères, elles peuvent déplacer leur rétine. Par conséquent, en observant des araignées sauteuses, les scientifiques ont observé les mouvements de la rétine des jeunes araignées lorsque celles-ci se suspendent avec des fils de soie pour se reposer la nuit. Selon le rapport de l'équipe de recherche, les mouvements de la rétine des araignées seraient cohérents.

Les scientifiques ne sont pas prêts à déclarer que les araignées sauteuses rêvent, mais Roessler a qualifié cette possibilité de "grisante". "Nous devons examiner de plus près à quel point le sommeil paradoxal et les comportements de type REM pourraient être universels dans le règne animal", a tweeté Roessler. "Il y a probablement beaucoup de choses que nous pouvons apprendre de cela, puisque même chez les humains le sommeil paradoxal est encore un grand mystère".

Qu'est-ce que le sommeil paradoxal ?

Le sommeil à mouvements oculaires rapides (REM ou REMS) est la phase de rêve du sommeil. Il tire son nom du mouvement rapide des yeux pendant cette période. Le sommeil à mouvements oculaires rapides est également appelé sommeil paradoxal ou sommeil asynchrone. Le sommeil paradoxal a été décrit pour la première fois par Dement et Kleitman en 1957. Pendant le sommeil paradoxal, la libération de sérotonine et de norépinéphrine est faible, tandis que la libération d'acétylcholine est dominante. La région du cerveau qui contrôle le sommeil paradoxal est considérée comme étant les points médians du tronc cérébral. Bien que la durée de cette période de sommeil varie d'une personne à l'autre, elle dure entre 5 et 30 minutes et se répète toutes les 90 à 120 minutes. Au cours d'une nuit de sommeil normale, on constate qu'elle se répète 4 à 6 fois.

[SOURCE]

menu