Harry Cohen Tanugi

La toute première téléportation holographique internationale vient d'être réalisée.

Comment fonctionne l'holoportage ?

Pour faire de la technologie fictive de Star Trek une réalité, il a fallu que quelques entreprises se réunissent. Le géant de la technologie Microsoft travaille depuis un certain temps sur son HoloLens afin d'introduire la réalité mixte dans les applications professionnelles et les jeux.

Aexa Aerospace, basée à Houston, fournit le logiciel qui permet à une caméra spéciale de créer des images holographiques du sujet et de son environnement, qui peuvent être vues à l'aide du HoloLens. L'année dernière, La NASA a holoporté un médecin de vol Le Dr Josef Schmid utilisant la technologie d'Aexa.

Les chercheurs de Western, en collaboration avec une société canadienne, Leap Biosystems, travaillent maintenant avec Aexa pour déterminer les applications médicales de cette technologie. Si le sujet et l'utilisateur portent le HoloLens, ils peuvent interagir dans leur environnement comme s'ils étaient physiquement présents dans la même pièce. Pour en faire la démonstration, les chercheurs du Western Institute for Space Exploration (Western Space) ont réalisé la première téléportation holographique internationale le 27 juillet.

"Nous avons transporté une personne de l'Alabama à London, en Ontario, puis chacun des étudiants participant au projet a pu se téléporter instantanément sous forme holographique jusqu'à Huntsville, en Alabama", a déclaré Adam Sirek, membre du corps enseignant de Western Space.

Que se passe-t-il ensuite ?

L'équipe, composée en grande partie d'étudiants en médecine, souhaite utiliser cette technologie pour faciliter les examens médicaux dans les zones reculées et pense que cela pourrait changer la donne pour les soins de santé en milieu rural.

Bien que le dispositif puisse aider à transmettre des images et des voix, ses capacités s'arrêtent là. Les médecins s'appuient sur un large éventail de paramètres, tels que la pression sanguine, le rythme cardiaque, la saturation en oxygène, etc. pour établir leur diagnostic. De plus, le toucher physique est une partie importante de l'examen médical, ce que les hologrammes ne peuvent pas reproduire.

[SOURCE]

menu