Harry Cohen Tanugi

Comment les puces informatiques de Taïwan façonnent discrètement la géopolitique américaine

Cela signifie que l'objectif à long terme de la Chine de se réunifier avec Taïwan est désormais plus menaçant pour les intérêts américains. Dans le communiqué de Shanghai de 1971 et dans la loi sur les relations avec Taïwan de 1979, les États-Unis ont reconnu que les habitants de la Chine continentale et de Taïwan croyaient en l'existence d'"une seule Chine" et qu'ils en faisaient tous deux partie. Mais pour les États-Unis, il est impensable que TSMC puisse un jour se trouver sur un territoire contrôlé par Pékin</p> ;

<h2> ; 'Tech war'</h2> ;

<p>Pour cette raison, les États-Unis ont tenté d'attirer TSMC sur leur territoire afin d'augmenter les capacités nationales de production de puces. En 2021, avec le soutien de l'administration Biden, la société a acheté un site en Arizona pour y construire une fonderie américaine. Celle-ci devrait être achevée en 2024.</p> ;

<p>Le Congrès américain vient d'adopter la <a href="https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2022-08-01/chips-and-science-act-could-become-a-280-billion-boondoggle">Chips and Science Act</a> ;, qui prévoit 52 milliards de dollars (43 milliards de livres sterling) de subventions pour soutenir la fabrication de semi-conducteurs aux États-Unis. Mais les entreprises ne recevront les fonds de la loi sur les puces que si elles acceptent de ne pas fabriquer de semi-conducteurs avancés pour les entreprises chinoises. </p> ;

<p>Cela signifie que TSMC et d'autres entreprises pourraient bien devoir choisir entre faire des affaires en Chine et aux États-Unis, car le coût de la fabrication aux États-Unis est jugé trop élevé sans subventions gouvernementales ;

Tout cela fait partie d'une "guerre technologique" plus large entre les États-Unis et la Chine, dans laquelle les États-Unis cherchent à limiter le développement technologique de la Chine et à l'empêcher d'exercer un rôle de leader technologique mondial ;

<p>En 2020, l'administration Trump a imposé <a href="https://www.dw.com/en/us-boosts-sanctions-for-china-tech-giant-huawei/a-54599763">des sanctions écrasantes</a> ; au géant technologique chinois Huawei, dans le but de couper l'entreprise de TSMC, dont elle dépendait pour la production de semi-conducteurs haut de gamme nécessaires à son activité d'infrastructure 5G. </p> ;

[SOURCE]

menu